L'INCONSCIENT


1. Flectere si nequeo superos acheronta movebo. L’Inconscient, « coulisses » du théâtre de la Conscience

2. Les circonstances historico/épistémologiques de la « découverte de l’Inconscient ». Freud : un juif positiviste et un « philosophe » des Lumières.
(A) Saint-Esprit, Spiritualisme, Spiritisme, Somnambulisme, Hypnotisme....
(B) Le XVIII/XIXème siècle est l’âge d’or de l’électromagnétisme : minéral, animal et humain
(C) Le XIXème siècle : naissance de la Psychiatrie scientifique – Finalement, la deuxième moitié du XIX siècle voit la naissance de la « psychiatrie scientifique »

3. Le(s) phénomène(s) de l'Inconscient
3.1 Le coeur de la découverte: une Conscience=0
3.2 Les phénomènes de référence :"les symptômes"
3.3 Un Axiome (PRS), un Postulat (PDP) et deux Principes (PRR et PCEP)

4."Il existe une science de"...l'âme en tant qu'âme: la "Métapsychologie"
4.1 L'Inconscient "métapsychologique"

5. Trois problèmes
(A) L'Inconscient comme système de forces "aveugles" (l'objection cartésienne de Sartre)
(B) La fiabilité de la perception inconsciente (la révision de la "théorie de la séduction")
(C) De la Métapsychologie à l'Anti-métaphysique: l'acte de la "vie en puissance" est la mort (la revision du "Principe de plaisir" et la Pulsion de Mort)

6. Une vision "céleste" des enfers freudiens: l'Inconscient franchement métaphysiquede Karl Gustav Jung